𝐕𝐢𝐬𝐢𝐭𝐞 𝐝𝐞𝐬 𝐁𝐚𝐫𝐫𝐚𝐠𝐞𝐬 𝐇𝐲𝐝𝐫𝐨𝐞́𝐥𝐞𝐜𝐭𝐫𝐢𝐪𝐮𝐞𝐬 𝐒𝐨𝐮𝐚𝐩𝐢𝐭𝐢 𝐞𝐭 𝐊𝐚𝐥𝐞𝐭𝐚

Le mardi 11 juin 2024, Monsieur le Ministre de l’Énergie, de l’Hydraulique et des Hydrocarbures a effectué une visite sur les sites des barrages hydroélectriques de Souapiti et Kaleta. Il était accompagné d’une délégation composée de cadres du ministère et de l’Électricité de Guinée (EDG). À leur arrivée, la délégation a été accueillie par les responsables des sociétés Soges et Sogeka, chargées de la gestion des barrages, ainsi que par CWE, en charge de l’exploitation.

Ces entreprises collaborent étroitement avec le Ministère et l’EDG pour fournir un soutien constant et essentiel au secteur énergétique. Les barrages de Souapiti et Kaleta sont cruciaux pour la production d’énergie en Guinée, fournissant 60 % de l’électricité du pays, dont 90 % de l’hydroélectricité.

Lors de cette visite, il a été constaté une baisse significative du niveau d’eau du barrage de Souapiti, situé en amont de Kaleta, mettant en lumière les défis liés à la planification et à la gestion des barrages hydroélectriques. Les perturbations observées entre octobre et décembre 2023 ont considérablement impacté la planification de la distribution d’électricité. À titre d’illustration :

En 2023 le niveau d’eau était de 208 mètres.
Début 2024 : 200 mètres.
Et à la date du 11 juin 2024, le niveau d’eau est de l’ordre de 186, 2 mètres avoisinant le seuil critique à ne pas dépasser.

Cette situation souligne également l’impact du changement climatique sur les ressources en eau, nécessitant une adaptation et des mesures proactives pour garantir la sécurité énergétique du pays.

𝐏𝐞𝐫𝐬𝐩𝐞𝐜𝐭𝐢𝐯𝐞𝐬 :

1. Un travail continu est en cours avec toutes les parties prenantes pour améliorer la capacité de production des barrages.

2. Un besoin urgent d’investissements à très court et moyen terme dans des solutions thermiques et solaires pour soutenir l’hydraulique.

3. Une collaboration renforcée entre l’entreprise et le département pour relever tous les défis journaliers.

4. Une sensibilisation à tous les niveaux pour informer les usagers.

5. La mise en place d’un projet pour maintenir la performance des deux barrages hydroélectriques.

La visite de Monsieur le Ministre marque un engagement fort envers la résolution des défis énergétiques que connaît notre pays.

Réunion avec la direction de CWE sur le développement d’un champ solaire de 180mw

Le Ministre de l’Énergie, de l’Hydraulique et des Hydrocarbures a reçu ce jour la direction de China International Water & Electric Corp. (CWE), pour une réunion constructive sur le plan d’accroissement de la capacité de production d’électricité.

Lors de cette rencontre, il a été discuté le développement d’un champ solaire d’une capacité de 180MW dans la zone du barrage Souapiti. Cette initiative fait suite à une analyse approfondie de la capacité installée et de la capacité maximale de régulation du réseau, avec pour objectif d’améliorer la desserte.

Ce projet solaire, en complément de la production hydroélectrique existante, représente une étape cruciale dans notre engagement pour une énergie plus durable et fiable.

#EnergieRenouvelable #Souapiti #CWE #EnergieSolaire #DéveloppementDurable #Guinée #MixEnergetique

Visite du Ministre Aboubacar CAMARA sur le site de « Tè Power Company » à la Tannerie

Monsieur Aboubacar Camara, Ministre de l’Energie, de l’Hydraulique et des Hydrocarbures a visité ce vendredi 31 Mai 2024 « Tè Power Company (TPC) » qui est situé au rond point de la Tannerie dans la commune de Matoto. Il était accompagné du Directeur national adjoint de l’Energie. « Tè Power » est un Projet d’Electricité indépendant (IPP) qui opère en Guinée. Il est alimenté au Fuel lourd pour une capacité de production de 50 mégawatts.

Monsieur le Ministre et sa suite étaient venus s’enquérir des conditions dans lesquelles cette société déverse son énergie sur le réseau interconnecté de Conakry. Cette visite a commencé par une réunion technique au cours de laquelle les deux ingénieurs en charge du site ont donné de larges explications sur le fonctionnement des groupes « Tè Power Company ». En effet, sur les six groupes que compte cette Société, trois d’entre eux sont présentement à l’arrêt pour des raisons techniques.

A la fin de leur exposé, Monsieur le Ministre de l’Energie, de l’Hydraulique et des Hydrocarbures a félicité ses interlocuteurs pour les efforts consentis en vue de garantir une desserte continue de l’électricité sur le réseau national. Il a promis de tout mettre en œuvre pour alléger les difficultés rencontrées dans le service de Tè Power mais a insisté sur le mise en marche des groupe à l’arrêt. Des dispositions seront prises pour permettre de rendre opérationnel l’ensemble des groupes thermiques à promis les techniciens rencontrés sur place et cela dans les meilleurs délais.

Il a en outre, désigné le Directeur national adjoint de l’Energie comme interlocuteur direct de l’entreprises au sein du Département. Enfin, le Ministre a réitéré sa disponibilité à réagir favorablement en cas de besoin. Il faut rappeler que « Tè Power » porte sur une centrale électrique d’une capacité de 50 mégawatts soutenu par « Endeavor Energy, » en tant que développeur principal et actionnaire majoritaire, et par « Energie, Environnement et Mines S.A. (E2M) », la compagnie d’exploitation minière et d’électricité mauritanienne.

Le nouveau Secrétaire Général installé dans ses fonctions.

Nommé dans un décret du Président de la République, Monsieur Bachir Camara, a été officiellement installé ce mardi, 14 Mai 2024 dans ses fonctions de Secrétaire Général du Ministère de l’Energie, de l’Hydraulique et des Hydrocarbures.

C’est la salle de conférence dudit Ministère qui a abrité cette rencontre solennelle en présence du Secrétaire Général Adjoint du Gouvernement, des cadres, parents et proches des 2 Secrétaires Généraux (entrant et sortant).

Dans son discours de circonstances, Monsieur le Secrétaire Général sortant, a d’abord exprimé sa reconnaissance et sa loyauté au Président de la République, Général de Corps d’armée, Mamadi DOUMBOUYA, la confiance et l’honneur placée à sa modeste personne au cours de ces dernières années comme Secrétaire Général du Ministère de l’Energie, de l’Hydraulique et des Hydrocarbures.

Monsieur Ahmed Sékou Keita en a profité pour mettre un accent particulier sur les différentes actions réalisées dans les secteurs de l’Eau , de l’électricité et des Hydrocarbures.

Bachir CAMARA, le nouveau Secrétaire Général du Département, dans son allocution, a aussi remercié le Chef de l’Etat qui lui a renouvelé sa confiance. Il a ainsi saisi l’opportunité pour tendre la main franche à tous les cadres du secteur de l’énergie de l’hydraulique et des hydrocarbures afin de relever les défis auxquels le département est confronté.

Par le Service de Communication et des Relations Publiques du MEHH

Bamako : le Ministre de l’Energie de l’Hydraulique et des Hydrocarbures M.Aly Seydouba Soumah au SIEMA 2023

Le Ministre Guinéen de l’Energie, de l’Hydraulique et des Hydrocarbures, Monsieur Aly Seydouba Soumah participe à la première édition du Salon des Investisseurs pour l’Énergie au Mali (en abrégé SIEMA 2023) qui a ouvert ses portes le 21 février 2023, au prestigieux Centre International de Conférence de Bamako, en République sœur du Mali.

Ce salon qui regroupe plusieurs intervenant du secteur est organisé par l’équivalent malien d’EDG, c’est-à-dire la société Énergie du Mali (EDM SA) avec le soutien de ses tutelles financière et technique qui sont respectivement le ministère de l’Économie et des Finances et celui des Mines, de l’Energie et de l’Eau.

Pour les organisateurs, ce forum est une opportunité pour regrouper partenaires et investisseurs dans un cadre d’échanges, de propositions et d’engagements pour la réalisation des projets prioritaires de la société anonyme Electricité du Mali , dans les domaines aussi variés que la production, le transport et la distribution de l’électricité.

Il convient de noter que c’est Monsieur le Ministre d’Etat, Ministre de l’administration territoriale et de la décentralisation, doublé de porte-parole du Gouvernement malien, l’influent Colonel Abdoulaye Maïga qui a procédé, mardi le 21 février 2023, au lancement de ce premier Salon des Investisseurs pour l’Energie au Mali (SIEMA 2023) sous le thème : « Investir pour améliorer le Mix énergétique ».

L’objectif visé est de réduire considérablement la part de la production thermique et permettre à la Société Energie du Mali (EDM) de satisfaire la demande croissante des populations en électricité. Pour y arriver, nos frères maliens pensent qu’il est urgentissime de passer par un changement mix énergétique qui consiste à investir massivement dans les énergies renouvelables, notamment l’hydroélectricité et le solaire d’où le SIEMA 2023 pour mobiliser 580 milliards de FCFA pour appuyer les projets prioritaires de l’Electricité du Mali.

En répondant à l’invitation de son homologue, qu’il appelle affectueusement homo, du nom de Lamine Seydou Traoré, Ministre malien des Mines, de l’Energie et de l’Eau, Monsieur Aly Seydouba Soumah qui a placé cette rencontre sous l’angle d’un rendez-vous de donner et de recevoir, a transmis l’expérience de la Guinée dans le domaine de la production, du transport et de la distribution de l’électricité.

Notons que maliens et guinéens ont décidé de mutualiser leurs efforts pour la construction du barrage hydroélectrique à buts multiples de FOMI que sont : l’irrigation, l’électricité et la pêche comme le témoigne les recommandations du communiqué final , en date du 29 octobre dernier, de la 7ème réunion interministérielle de concertation Guinée-Mali pour le suivi de la mise en œuvre du barrage de FOMI.

Du salon au Mali au forum en Guinée. Si le Mali doit mobiliser 580 milliards de FCFA pour ses besoins énergétiques, le Ministre Aly Seydouba Soumah sait que la Guinée doit mobiliser autant sinon plus pour ses besoins hydrauliques. C’est pourquoi les autorités guinéennes prévoient d’organiser à Conakry, les 15, 16 et 17 mars 2023 le Forum national de l’eau comme pour dire qu’à chacun son problème.

Après Bamako, c’est le tour de Conakry …

 

Pae le Service Communication et des Relations Publiques du MEHH