Compte-rendu de la réunion de cabinet du 24 avril 2023

Sous la présidence de Monsieur le Ministre, Aly Seydouba Soumah, la réunion de cabinet du Ministère de l’Energie, de l’Hydraulique et des Hydrocarbures s’est tenue ce lundi, 24 avril 2023.
Au cours de cette rencontre hebdomadaire, l’ordre du jour était axé sur les points suivants:

1)-Informations Générales.

2)- Etat d’avancement de l’organisation du forum national de l’eau.

3)- Dossiers urgents.

4)- Questions diverses.
D’autres informations allant dans l’amélioration des conditions de vie des citoyens en matière de desserte en eau potable, en électricité, mais aussi en gaz butane ont été évoqués par les différents  participants.

DABOLA : Lancement des travaux de dragage du lit du fleuve Tinkisso qui abrite le barrage hydroélectrique

La délégation du Ministère de l’Énergie de l’Hydraulique et des
Hydrocarbures conduite par le Ministre Aly Seydouba SOUMAH, a été
reçue par les autorités régionales et préfectorales.
Après les honneurs militaires, le Ministre a eu un entretien avec le
gouverneur de la région de Faranah, le Général à la retraite Boundouka
Condé. Au cours de ce tête-à-tête, la première autorité de la région de
Faranah a transmis au Ministre les préoccupations des populations des
préfectures de Faranah, de Dabola, mais aussi de Dinguiraye.

Le Ministre Aly Seydouba Soumah, le Gouverneur Boundouka Condé, le Conseiller Principal Sékou Salian Kouyaté.

Pour la zone spéciale de Faranah, le gouverneur a exprimé le besoin
d’acquérir une cuve permettant de stocker suffisamment de carburant
pour la production du courant électrique. Entre autres des besoins cités
par le gouverneur, c’est aussi l’obtention d’un groupe électrogène de 5
mégas watts et des transformateurs pour l’extension du réseau électrique.
A cela s’ajoute le manque d’eau potable qui ne cesse de s’accentuer à
cause du vieillissement des installations de la SEG.
Mesurant la grandeur du défi dans la région, le Ministre a demandé au
gouverneur de faire un rapport global de la situation et de remonter dans
les plus brefs délais afin que les équipes techniques du département
puissent faire face à toutes ces réclamations.
Par ailleurs, le Ministre et sa délégation ont été conduits chez le
patriarche de la préfecture de Dabola. Sur place, une forte mobilisation
des notabilités a été réservée aux hôtes de la localité. Après la
présentation de la délégation au sages, le Ministre Aly Seydouba
SOUMAH a transmis les salutations et le message du Chef de l’État, le
Colonel Mamadi DOUMBOUYA aux populations de la région avant
d’expliquer l’objectif de sa présence et celle de sa suite.

Poignée de main du Ministre et le Patriarche

 

Dans un message ponctué d’engagement et de détermination, le Ministre
a rassuré les notables ce jour du lancement officiel des opérations de
dragage du lit du fleuve Tinkisso fortement impacté par le changement
climatique et fait de la destruction de l’environnement. Ce qui a entraîné
l’arrêt systématique du barrage hydroélectrique qui produit non seulement
du courant, mais aussi qui alimente les foyers en eau potable à travers la
SEG.

Message du Ministre aux notabilités

 

En réponse, les sages ont exprimé leur joie et formulé des prières pour la
réussite des travaux pour le bénéfice des populations qui sont longtemps
restées dans l’attente des promesses qui ne sont jamais réalisées.
Ainsi, le Ministre et sa suite ont pris la direction du barrage de Tinkisso
pour le lancement des travaux de dragage du fleuve qui va sans doute
redonner à cette infrastructure hydro-énergétique toute sa grandeur et sa
capacité de production. Sur les lieux du site, les populations massivement
mobilisées depuis le matin sous un soleil de ardent, ont écouté les
différents discours qui ont marqué la cérémonie officielle du lancement
des travaux.

Les citoyens venus assister à la cérémonie de lancement des opérations de dragage

 

Après son discours, le Ministre Aly Seydouba SOUMAH a revisité le lit du
fleuve qui il y a deux mois avait encore de l’eau. Mais aujourd’hui, le
fleuve a tari. Il a lancé un appel à l’entreprise chargée de l’exécution des
travaux de respecter le délai contractuel afin que le barrage puisse
reprendre la production de l’eau potable et l’énergie pour le bénéfice des
populations des préfectures de Faranah, Dabola et Dinguiraye.

État actuel du fleuve Tinkisso

 

Aux environs de 13heures, la délégation s’est rendue à la grande
mosquée de Dabola pour la prière du vendredi.

A la grande mosquée de Dabola pour la prière du vendredi

 

Après la prière à la grande mosquée, le Ministre et sa suite ont fait un
dernier entretien avec les autorités régionale et préfectorales. À la faveur
de ce tête-à-tête, le Ministre a remercié le Gouverneur et le Préfet pour la
mobilisation et l’accueil qui a été réservé à toute l’équipe de la délégation ministérielle qui l’accompagne. Il a ensuite renouvelé sa demande de
remonter un rapport exhaustif du niveau d’avancement des travaux.
En réponse, le gouverneur a exprimé sa satisfaction et s’est engagé de
suivre les activités à travers des commissions qui disposent des ont fiches
élaborées à cet effet pour l’ensemble des activités qui se tiennent dans
tout le pays et à chaque semaine, ces informations sont remontées au
niveau des autorités. Il a ensuite demandé au Ministre de prendre en
compte leurs réclamations pour le bienêtre des populations. Une photo
de famille a sanctionné la rencontre.

Photo de famille de la délégation ministériel et des autorités régionales et préfectorales

 

PAR LE SERVICE DE COMMUNICATION ET DES RELATIONS PUBLIQUES

Bamako : le Ministre de l’Energie de l’Hydraulique et des Hydrocarbures M.Aly Seydouba Soumah au SIEMA 2023

Le Ministre Guinéen de l’Energie, de l’Hydraulique et des Hydrocarbures, Monsieur Aly Seydouba Soumah participe à la première édition du Salon des Investisseurs pour l’Énergie au Mali (en abrégé SIEMA 2023) qui a ouvert ses portes le 21 février 2023, au prestigieux Centre International de Conférence de Bamako, en République sœur du Mali.

Ce salon qui regroupe plusieurs intervenant du secteur est organisé par l’équivalent malien d’EDG, c’est-à-dire la société Énergie du Mali (EDM SA) avec le soutien de ses tutelles financière et technique qui sont respectivement le ministère de l’Économie et des Finances et celui des Mines, de l’Energie et de l’Eau.

Pour les organisateurs, ce forum est une opportunité pour regrouper partenaires et investisseurs dans un cadre d’échanges, de propositions et d’engagements pour la réalisation des projets prioritaires de la société anonyme Electricité du Mali , dans les domaines aussi variés que la production, le transport et la distribution de l’électricité.

Il convient de noter que c’est Monsieur le Ministre d’Etat, Ministre de l’administration territoriale et de la décentralisation, doublé de porte-parole du Gouvernement malien, l’influent Colonel Abdoulaye Maïga qui a procédé, mardi le 21 février 2023, au lancement de ce premier Salon des Investisseurs pour l’Energie au Mali (SIEMA 2023) sous le thème : « Investir pour améliorer le Mix énergétique ».

L’objectif visé est de réduire considérablement la part de la production thermique et permettre à la Société Energie du Mali (EDM) de satisfaire la demande croissante des populations en électricité. Pour y arriver, nos frères maliens pensent qu’il est urgentissime de passer par un changement mix énergétique qui consiste à investir massivement dans les énergies renouvelables, notamment l’hydroélectricité et le solaire d’où le SIEMA 2023 pour mobiliser 580 milliards de FCFA pour appuyer les projets prioritaires de l’Electricité du Mali.

En répondant à l’invitation de son homologue, qu’il appelle affectueusement homo, du nom de Lamine Seydou Traoré, Ministre malien des Mines, de l’Energie et de l’Eau, Monsieur Aly Seydouba Soumah qui a placé cette rencontre sous l’angle d’un rendez-vous de donner et de recevoir, a transmis l’expérience de la Guinée dans le domaine de la production, du transport et de la distribution de l’électricité.

Notons que maliens et guinéens ont décidé de mutualiser leurs efforts pour la construction du barrage hydroélectrique à buts multiples de FOMI que sont : l’irrigation, l’électricité et la pêche comme le témoigne les recommandations du communiqué final , en date du 29 octobre dernier, de la 7ème réunion interministérielle de concertation Guinée-Mali pour le suivi de la mise en œuvre du barrage de FOMI.

Du salon au Mali au forum en Guinée. Si le Mali doit mobiliser 580 milliards de FCFA pour ses besoins énergétiques, le Ministre Aly Seydouba Soumah sait que la Guinée doit mobiliser autant sinon plus pour ses besoins hydrauliques. C’est pourquoi les autorités guinéennes prévoient d’organiser à Conakry, les 15, 16 et 17 mars 2023 le Forum national de l’eau comme pour dire qu’à chacun son problème.

Après Bamako, c’est le tour de Conakry …

 

Pae le Service Communication et des Relations Publiques du MEHH

Le Ministre de l’Energie visite le barrage hydroélectrique de Tinkisso et annonce des actions urgentes

Le Ministre de l’Energie visite le barrage hydroélectrique de Tinkisso et annonce des actions urgentes.

A la tête d’une forte délégation, Aly Seydouba Soumah a fait le tour des installations de cette infrastructures. La démarche visait à faire l’état des lieux afin de trouver une réponse rapide aux difficultés rencontrées au niveau dudit barrage .

Après une série de visites au niveau du barrage et de certaines installations de la société Électricité de Guinée ( EDG), le chef du Département de l’Energie a échangé avec les cadres techniques. Dans les discussions, il a été question de réfléchir sur comment trouver des solutions au problème de desserte en eau potable et en électricité dans la préfecture de Dabola et ses villes environnantes.

Pour faire face immédiatement aux difficultés soulevées, des actions urgentes ont été annoncées. Il s’agit entre autres du démarrage des travaux de dragage du lac de la retenue du barrage par un professionnel au plus tard en mars 2023, le reboisement  et la protection des têtes de source et les galeries forestières du bassin ainsi que l’aménagement des berges de la retenue pour réduire l’érosion.

C’est par la visite du poste électrique de Linsan que la tournée du Ministre Aly Seydouba Soumah a pris fin au compte de cette semaine.

 


Par le Service Communication et des Relations Publiques du MEHH

 

MEHH : le Ministre Aly Seydouba Soumah a présidé la cérémonie de signature des contrats de performances avec les directeurs nationaux et généraux

Dans le cadre de l’application des principes de la gestion axée sur les résultats(GAR) en vue de mieux encadrer les actions publiques pendant cette période de transition, le Ministre de l’Energie, de l’Hydraulique et des Hydrocarbures a présidé cette semaine, la cérémonie de signature des contrats des différents directeurs nationaux et généraux de son Département.

Selon le Ministre Aly Seydouba Soumah, cette rencontre solennelle permettra aux cadres de planifier leurs activités et d’agir sur le terrain afin d’atteindre les objectifs qui leur sont assignés au cours de cette année.

Ensuite, le chef du Département  a profité de cette cérémonie pour insister sur la vision claire des autorités  de la Transition. Il s’agit selon lui de l’amélioration des conditions de vie des Guinéens dans tous les domaines y compris celui de l’Energie, de l’Hydraulique et des Hydrocarbures.

S’agissant de l’importance des contrats de performance signés, le Ministre Aly Seydouba Soumah a soutenu que cette action vise à accroitre les performances à travers la mise en œuvre des actions pour l’atteinte des objectifs mais aussi de fonder les prises de décisions gouvernementales sur des bases factuelles.

Devant le premier responsable du Département, les différents directeurs nationaux et généraux se sont engagés de se mettre à la disposition du Ministre Aly Seydouba Soumah et son équipe pour améliorer davantage la desserte en eau potable, en électricité et en gaz butane dans tout le pays.  Il faut rappeler que l’évaluation de la performance de ces différents cadres se fera à chaque trimestre de cette année.

 

Par le Service Communication et des Relations Publiques du MEHH

Le Ministre Aly Seydouba Soumah, a participé ce jeudi 08 Septembre au conseil hebdomadaire des Ministres

Au cours de cette rencontre, d’importantes décisions ont été prises par le gouvernement afin d’améliorer davantage les conditions de vie des populations guinéennes.
Elle s’est déroulée sous la présidence d’honneur du Colonel Mamady DOUMBOUYAH, Président de la transition.

Le Ministre Aly Seydouba SOUMAH préside sa première réunion de cabinet

La réunion hebdomadaire du Conseil de Cabinet du Ministère de l’Énergie, de l »Hydraulique et des Hydrocarbures s’est tenue ce mercredi, 07 Septembre 2022, sous la présidence de Monsieur Aly Seydouba SOUMAH, Chef de Département.
Cette réunion qui a duré de 10h15 à 11h 56, avait pour ordre du jour:
1- Messages de Monsieur le Ministre ;
2- Préparatifs de la visite de Monsieur le Premier Ministre;
3-Compte-rendu de la Mission de Boké;
4- Revue des recommandations des rencontres avec le Ministre;
5- Divers.
Le nouveau Ministre en charge de l’Énergie, de l »Hydraulique et des Hydrocarbures, Aly Seydouba SOUMAH, a mis cette occasion à profit pour dégager la vision et les attentes des plus hautes autorités , partager les orientations du Gouvernement et rappeler le contenu de la feuille de route assigné au Département suivi d’ instructions claires aux différents services afin d’améliorer les conditions de vie des populations dans les domaines de l’électricité, de l’eau et des Hydrocarbures.

L’Ecole Régionale des Arts et Métiers de Boké Connectée au réseau électrique

Placée sous la haute autorité du Premier Ministre , chef du Gouvernement, Dr Bernard Goumou,la cérémonie de connexion de l’école régionale des Arts et Métiers de Boké (ERAM), s’est tenue ce Dimanche, 04 Septembre 2022.
Elle a rehaussé de la présence de plusieurs membres du gouvernement dont celui de l’énergie, de l »Hydraulique et des Hydrocarbures, Aly Seydouba SOUMAH.
Après l’inauguration du poste électrique hier samedi, le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, Dr Bernard GOUMOU, poursuit son séjour dans la préfecture de Boké. Ce dimanche, 4 Septembre 2022, il a présidé la cérémonie de connexion au réseau électrique de l’école régionale des Arts et Métiers de Boké.
Le directeur de l’ERAM de Boké dans son allocution est d’abord revenue sur l’importance de cette école, avant de remercier les nouvelles autorités pour l’électrification de cet édifice «les écoles régionales des Arts et Métiers constituent une solution pour les défis auxquels nous sommes confrontés en terme de formation.
Elles ont pour but de promouvoir un nouveau type de formation. L’ERAM de Boké a ouvert ses portes en mars 2022 et est composée de 16 salles de classes épuisées des outils , et un site 4 hectares.
Nous avons 465 apprenants encadrés par 27 formateurs tous en situation de classe avec pour ambition d’assurer la formation de nos compatriotes qui n’ont pas eu la chance de poursuivre les études jusqu’au secondaire.
Je voudrais remercier le chef de l’état, président de la transition le colonel Mamadi DOUMBOUYA pour avoir instruit l’électrification de toutes les ERAM de la république.» A t il précisé.
Dans son discours de circonstance, le ministre de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle, Alpha Bacar Barry a informé l’assistance que l’ERAM de Boké est la première étape de la connexion au réseau électrique. Les autres villes comme : Labé, Kankan et N’zérékoré seront les prochaines étapes.
Il a aussi profité de l’occasion pour remercier le ministre de l’Energie, de l »Hydraulique et des Hydrocarbures, Aly Seydouba SOUMAH et le directeur de l’EDG pour les dispositions prises afin d’électrifier toutes les ERAM de la république sur instruction personnelle du chef de l’état le colonel Mamadi DOUMBOUYA.
Monsieur le Premier ministre , chef du Gouvernement, Dr Bernard GOUMOU dans son discours, a exprimé toute sa satisfaction de présider cette importante cérémonie de connexion de l’ERAM de Boké au réseau électrique.
Il a aussi pris l’engagement au nom du chef de l’Etat, le colonel Mamadi DOUMBOUYA de garantir la formation des jeunes de notre pays en corrélation avec le marché de l’emploi.
Par le service de communication et relations publiques du MEHH.

Le poste électrique de Boké inauguré par le Premier ministre

Le Premier ministre, chef du gouvernement de transition , Dr Bernard GOUMOU, accompagné des ministres de l’énergie, de l’hydraulique et des hydrocarbures Aly Seydouba SOUMAH, des infrastructures et du transport Yaya Sow , des poste et télécommunications Ousmane Gaoual DIALLO, et celui de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle et les représentants des pays membres de l’OMVG , a procédé ce samedi 3 septembre 2022 à l’inauguration du poste électrique de Boké et l’extension de celui de Kaléta .
Réalisé par l’organisation pour la Mise en Valeur du fleuve Gambie (OMVG), ce poste permettra à la ville de Boké et ses localités environnantes comme : Kolaboui , Kamsar et Sangarédi de bénéficier de l’énergie produite par le Complexe hydroelectrique de Kalėta – Souapiti.
Dans son discours de circonstance, le Ministre de l’Energie, de l’Hydraulique et des Hydrocarbures,est sur l’importance de ce poste pour la préfecture de Boké et les autres pays de la sous région « Il faut rappeler que le réseau électrique de l’OMVG permettra l’interconnexion avec les autres projets régionaux :
-TRANSCO-CLSG (Côte d’Ivoire-Liberia-Sierra-Leone-Guinée);
-Guinée-Mali avec la liaison Linsan-Balassa-Fomi;
• OMVS-SOGEM et l’extension de l’interconnexion en Guinée (boucle de Guinée Linsan-Balassa-Faranah-Kissidougou-Gueckédou Macenta-Nzérékoré.
Cet ouvrage énergétique permettra à la ville de Boké et les agglomérations de Kolaboui, Kamsar et Sangarédi d’accéder H24 à l’énergie électrique produite par le Complexe Kalėta – Souapiti et plus tard le raccordement des sociétés minières de la zone ». À t il énuméré
Le haut commissaire de l’OMVG, Elhadj Lansana FOFANAH, dans son intervention est revenue sur les différentes composantes de ce projet « Cette ligne électrique d’interconnexion de l’OMVG est composée de près de 3 500 pylônes qui supportent une boucle de 1 .677 km de lignes traversant la Gambie, la Guinée, la Guinée Bissau et le Sénégal. Elle est segmentée en 16 lots de lignes et comporte 15 postes électriques dont les postes de Mali, Labé, Linsan et son extension, celle de Boké de Kaléta en république de Guinée.
Également, elle permettra de transporter l’énergie produite par le barrage de Sambangalou ainsi que les 30% de la production énergétique du barrage de Kaléta, déjà en fonctionnement en Guinée ». Le Premier ministre, chef du Gouvernement guinéen, dans son allocution, a au nom du chef de l’Etat, le Colonel Mamadi Doumbouya, remercié les différentes délégations qui ont effectué le déplacement , ainsi que le Haut Commissariat de l’OMVG pour la réalisation de ce megaprojet « Cette présente cérémonie sera à jamais gravée dans le marbre de l’histoire de la République de Guinée.
L’acte que nous posons aujourd’hui, à la veille de l’An 1 de la prise de responsabilité de nos forces de défense et de sécurité pour la refondation de l’Etat et la rectification institutionnelle s’inscrit en droite ligne de la politique d’électrification du Gouvernement de toutes les localités de la Guinée. Ce poste constitue un maillon supplémentaire de la politique d’accroissement de l’accès à l’électricité à un coût abordable pour tous dans une Guinée réconciliée, prospère, unie et paisible.
C’est pourquoi, je demande au ministère de l’Énergie, de l’Hydraulique et des Hydrocarbures de mettre tout en œuvre pour que les autres localités de Kolaboui, Kamsar et Sangaredi puissent très rapidement accéder à l’électricité de qualité.
Dr Bernard Goumou, a aussi profité de l’occasion pour lancer un appel pressant à l’endroit se la population《Chères populations de Boké, vous avez longtemps sollicité l’électrification de votre localité. Grâce au CNRD, cela est devenu aujourd’hui une réalité. Je vous invite à protéger les installations du poste. Ce bien est public. J’en appelle à votre sens de responsabilité et vous exhorte à vous acquitter des factures de consommation de courant électrique de vos ménages »
La coupure du ruban marquera la fin de la cérémonie.

Inauguration du poste électronique de Boké

Le Premier Ministre, Chef du gouvernement, préside ce Samedi,03 Septembre 2022, au lancement officiel du courant électrique dans la préfecture Boké.
En attendant le démarrage de cette cérémonie, le Premier Ministre ,Bernard Goumou, accompagné par le Ministre de l’Energie, de l »Hydraulique et des Hydrocarbures,Aly Seydouba Soumah, ainsi que les autres membres ont présidé ce matin aux activités de nettoyage des différentes localités de Boké.