UNE GUINEE NOUVELLE EST POSSIBLE

Guinée

Les vérités du Ministre Aboubacar Camara aux travailleurs de l’EDG

Le ministre de l’Énergie, L’hydraulique et des Hydrocarbures, Aboubacar Camara, s’est rendu à la centrale d’électricité de Guinée de Kaloum 2  pour discuter avec les employés de l’Électricité de Guinée (EDG) concernant les problèmes de pénurie d’électricité à Conakry.

Lors de cette rencontre, M. Aboubacar Camara a expliqué l’objectif de sa visite, soulignant l’importance de l’évaluation initiale de la situation, des visites sur le terrain, et du dialogue direct avec les acteurs clés du secteur de l’électricité.

Il a mis en avant la nécessaire responsabilisation de chacun pour améliorer le fonctionnement du secteur et pour expliquer clairement les défis en cours et les mesures prises pour y remédier.

Évoquant le risque de désinformation et de confusion due au manque de communication, il a souligné l’importance d’une sensibilisation accrue, notamment en matière de communication et d’explication des causes sous-jacentes des problèmes énergétiques.

M. Aboubacar Camara a insisté sur la nécessité d’impliquer les travailleurs d’EDG dans la recherche de solutions, en mettant en lumière les défis tels que l’explosion du dépôt d’hydrocarbures, le niveau d’eau dans les barrages et les capacités de production actuelles. Il a souligné l’importance d’étendre la sensibilisation, même dans les lieux de culte, pour expliquer la situation réelle de la production d’électricité à la population, favorisant ainsi une compréhension collective des enjeux et des actions entreprises pour les résoudre.

La garantie à la population

Il est essentiel que la population soit pleinement informée de la situation actuelle, car elle est confrontée à de nombreuses interrogations. Lorsqu’elle comprendra la nature des problèmes et que nous pourrons lui présenter les solutions à court, moyen et long terme, il sera plus facile d’avancer, en tenant compte des limites et des progrès que nous réalisons dans le temps. À l’heure du changement climatique, il est crucial d’agir pour éviter de répéter de telles crises à l’avenir. En expliquant, par exemple, que le groupe Souappity-Kaleta fournit 380 mégawatts en temps normal alors qu’à date, c’est 220 mégawatts qui est disponible et cela à cause du niveau de l’eau, il est clair que nous devons combler ce fossé de 160 mégawatts.

Nous devons avoir une communication ouverte avec la population et un engagement commun vers des solutions efficaces.

Le rôle du ministère c’est de fournir de l’énergie et des infrastructures à l’EDG, dont la gestion et la responsabilité incombent à cette entité. En cas de dysfonctionnements, il est primordial que des comptes soient rendus.

Le Ministre rassure que tout le Département et le personnel de EDG restent mobilisés pour apporter des solutions idoines durables à cette situation*

Transmis par le Service de Communication et des Relations Publiques du MEHH.

Partager:

Facebook
Twitter
LinkedIn

Actualités Populaires